Vous êtes serveur et aviez peur qu’un robot vous remplace, comme on a pu le voir dans certains restaurants en Chine ? Ne vous en faites pas ! Nos amis les robots serveurs sont encore bien loin de la perfection. En effet, un restaurant de Canton, dans le sud de la Chine a licencié ses robots serveurs pour cause de maladresse.

En Chine, les restaurants ou bars qui utilisent des robots de service sont de plus en plus nombreux chaque jour. Et pourtant ce n’est pas la main d’oeuvre qui manque dans ce pays de plus d’un milliard d’habitants, et ou mêmes les restaurants les plus petits comptent une dizaine de serveurs. D’après des sources chinoises, ce sont au total plus d’une douzaine de restaurants qui auraient acheté des robots de service en 2015. Ces robots attirent bien évidement la clientèle, suscitent la curiosité de tous, et permettent d’économiser du temps et de l’argent. Dans un restaurant de ramens par exemple, un duo de robots est capable de préparer un bol de nouille en 90 secondes montre en main.

robot restaurant japon

Robots serveurs : du rêve au cauchemar

A Canton, tout n’étais pas aussi beau et simple pour les robots serveurs. D’après le Quotidien du Peuple, deux des trois restaurants qui employaient ces machines ont fermé. Le troisième établissement vient, quant à lui, de licencier ses robots pour cause de maladresse. Le responsable du restaurant a déclaré que ses robots n’arrivaient pas à manier correctement les assiettes et les bols, avaient des défaillances techniques, et devaient suivre un itinéraire fixe qui était cause de bousculades. Encore pire, les clients ont également déclaré que ces robots n’étaient pas capables de servir de l’eau ou de déposer des plats sur la table.

Ecrit par Kevin

Passionné par l'actualité des métiers de la restauration, je partage avec vous mes découvertes via différents blogs.