La nouvelle est tombée il y a moins d’une semaine. Depuis le 13 décembre, l’Europe oblige les restaurants et commerces de bouche à informer leurs clients sur les 14 allergènes les plus présents dans leurs aliments non emballés. Cet affichage obligatoire peut se faire par écrit (figurer sur le menu) ou, sous certaines conditions, oralement. Les serveurs devront donc être au courant des substances potentiellement allergènes qui sont présentes dans les plats de leur restaurant.

nouvelle loi allergènes

Il faudra connaître ses produits parfaitement

Connaître ses produits sur le bout des doigts

Le personnel doit être en mesure de renseigner les clients sur les aliments qui sont à la carte. Le client est en droit de s’informer auprès du serveur, qui est obligé de lui fournir ces informations. Les gérants doivent donc connaître les allergies, intolérances alimentaires, réactions allergiques et les 14 allergènes les plus courants. Ils sont obligés de savoir quels allergènes sont présents dans leurs matières premières, produits semi-finis et produits maison.

Et encore plus, ils sont obligés de vérifier tout risque de contamination croisée lors de la conservation et la préparation d’aliments non-allergènes. Que les restaurateurs se rassurent, les contrôles par l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) ne seront effectués qu’à partir de 2015. Ils ont donc le temps de se conformer à ces nouvelles exigences qui peuvent chambouler l’organisation en cuisine. Le problème est que certains professionnels ne sont pas encore au courant de cette nouvelle mesure qui entrera en vigueur en janvier 2015, comme le montre un reportage de iTélé.

14 allergènes courants

Les serveurs devront réviser leurs allergènes

Les 14 allergènes les plus courants

Retrouvez ci-dessous la liste des 14 allergènes les plus courants :

  • Céréales contenant du gluten (blé, seigle épautre,…)
  • Arachide et produits à base d’arachide
  • Soja et produit à base de soja
  • Crustacés et produits à base de crustacés
  • Poissons et produits dérivés du poisson
  • Mollusques
  • Oeufs et aliments à base d’œuf
  • Lait et produit à base de lait
  • Fruits à coque (noix, noisette, amande, noix de cajou, noix de pécan, noix de macadamia, pistache et produits à base de ces fruits)
  • Graines de sésames et produits à base de sésame
  • Céleri et produits à base de céleri
  • Moutarde et produit à base de moutarde
  • Lupin et produits à base de lupin
  • Conservateurs E220 (dioxyde de soufre) et sulfites.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Ecrit par Kevin

Passionné par l'actualité des métiers de la restauration, je partage avec vous mes découvertes via différents blogs.

emploi hôtellerie restauration